Prochains Matches

f
f

logo-eab

/

logo-eab


Rendez-vous la saison prochaine...

Résultats Matches

f
g

logo-eab

/

saintpaullesdax

Dimanche 29 Mars, à l'occasion de la Chaponnade à MIRANDE,
l'EAB XV s'impose  contre ST PAUL LES DAX
28 à 22 en équipe Une et
21 à 7 en équipe 2.

Classement Fédérale 2

1 ST MEDARD
64
2 HENDAYE 63
3 MORLAAS 55
4 NAFARROA 53
5 FLEURANCE 43
6 LOURDES 43
7 ST PAUL D. 39
8 EAB XV 33
9 ARAMITS 21
10 ARGELES
10
Infirmerie
L'infirmerie

Stéphane BONIS

Baptiste GROUT

Jérome HABAS

Giorgi IAKOBIDZE

Rémi MASSART

Florian PASCHE

Anthony PASIN

Yannick PIQUE

Brice RICOURT

Lionel SAINT-MARTIN

 

 

 

Liens
FFR

Qui est en ligne ?

Nous avons 2 invités en ligne

Sur facebook rejoignez la Communauté de l'EAB XV

facebook

Avoir un plan BLes équipes B (ici l'EAB XV) doivent être des rampes de lancement vers les équipes I./ Photo DDM, Ugo Domenichini.

Les équipes B (ici l'EAB XV) doivent être des rampes de lancement vers les équipes I./ Photo DDM, Ugo Domenichini.

Réserve ou réservoir ? Telle est la question à propos des équipes B. Sont-elles des formations où l'on «remise» les joueurs «avec deux bras gauches» et pensant que «pick and go» est un groupe de rock ? Ou bien sont-elles composées «d'espoirs» «poussant» les titulaires de l'équipe I ? Pousser au propre comme au figuré... A savoir, obliger l'équipier premier à «se la donner» aux entraînements et en matches si elle veut garder sa place, voire carrément la prendre à force de progrès.

Dans l'idéal, pour le dynamisme d'un groupe seniors d'environ 60 éléments, la B doit alimenter l'équipe fanion en joueurs compétents autant qu'en émulation. En Fédérale 2, par exemple, le parcours de l'Entente Astarac-Bigorre XV serait proche de cette vérité. Promu cette saison en F2, Mirande-Miélan-Rabastens a peut-être trouvé dans le parcours de la B une des raisons du championnat réussi de son équipe phare.

A l'EAB XV, la B, managée par Vincent Peyrussan et Gilles Debat, est passée par tous les états au gré des défaites et des succès étriqués. Jusqu'à se construire un rythme de performances allant crescendo. Avec notamment 5 victoires sur les 8 derniers matches (62 % de réussite), cette B a tracé sa route en montrant d'une certaine façon la voie à la I. Révoltée dans la phase retour, comme «son aînée», la B a renversé les pronostics. Quatre équipes vainqueurs des Astaracais à l'aller ont baissé pavillon au retour (Morlaàs, Nafarroa, Saint-Médard, Saint-Paul-lès-Dax). En fin de compte, qui de l'équipe A (8e à l'EAB XV) ou de la II (6e) aura suivi le sillage de l'autre pour se maintenir ? Comme dans d'autres clubs, le plan B a eu toute son importance.

 


Chaponnade et camaraderie

Pour la victoire, les petits supporters ont épaulé les grands./Photo DDM.
Pour la victoire, les petits supporters ont épaulé les grands./Photo DDM.

La journée fut belle. Populaire, sportive, conviviale, la 11e chaponnade articulée autour des deux derniers matches (gagnés en plus !) de la B et de la I au stade municipal a été peut-être la meilleure de toutes par rapport aux éditions précédentes (déjà très réussies !). Alors, des tas d'images resteront gravées dans les mémoires et marqueront les esprits durablement.

Mettons en avant, entre autres, cette scène de liesse partagée par les «petits» du Rassemblement des Mousquetaires de l'Astarac juchés, dès le coup de sifflet final, sur les épaules des seniors victorieux. Les cadets et juniors de l'EAB XV auraient voulu, peut-être, en faire autant. Mais vous avez déjà essayé de hisser un jeune «pilard» de 85 kg sur vos épaules... Quoi qu'il en soit, les images en témoignent, le lien entre générations et entre les composantes du rugby astaracais est bien effectif. On n'est ni à «Oyo» ni en Top 14 mais joueurs de tous âges, public, supporters et familles auraient pu entonner : «Ici ! Ici ! C'est un club !». Chaponnade rime donc avec camarade ! Merci et bravo à toutes et à tous pour ce fabuleux dimanche qui appelle des lendemains faits de pérennité associative